Aloe Avenir

Aloe Avenir

Le Fluor

Définition du Fluor

Electrons Fluor.jpgLe Fluor est un élément chimique noté F et de numéro atomique 9. Il s’agit d’un non-métal de la famille des halogènes. Dans des conditions normales de température et de pression on le trouve sous forme de gaz diatomique (F2) jaune-vert pale, très toxique, et extrêmement corrosif. Il passe de gazeux à liquide à partir de -188°C, et de liquide à solide à -219°C. Le fluor est l’élément le plus instable, pour cause, on le trouve le plus souvent lié à d’autres éléments. Il est capable de se lié avec la plupart des substances minérales, organique, et même avec certains gaz noble si les conditions le permettent. Lorsqu’il réagit avec d’autres éléments ou substance, la réaction se traduit par une chaleur élevé allant jusqu’à l’inflammation ou l’explosion s’il se lie à des éléments organiques ou hydrogénés. Au contact de l’hydrogène, le fluor produit une explosion très violente, même à température ambiante. Dans l’eau, il l’a décompose violemment en donnant des fluorures d’oxygène et d’hydrogène. Quant aux métaux, ils sont presque tous attaqué par le fluor gazeux et portés à incandescence.  Le fluor est aussi connu pour provoquer de très graves brûlures au contact de la peau, des muqueuses, et des os.

 

Quelques Utilisations du Fluor

Le fluor est très largement utilisé dans des domaines très variés :

  • Il entre dans la composition des tensioactifs fluorés et de certaines matières plastiques.
  • L’acide fluorhydrique est utilisé dans le raffinage du pétrole, dans le traitement de l’inox, et pour éliminer les oxydes inorganiques.
  • Le fluor entre en compte aussi dans l’industrie nucléaire sous forme d’hexafluorure d’uranium (UF6) en réaction avec du difluor pour la création des anciennes bombes atomiques.
  • Le fluorure de sodium est utilisé comme insecticide anti-cafard.
  • Comme arme chimique (gaz sarin, gaz soman…).
  • Comme Isotope radioactif.
  • Sous forme de cryolithe pour la production d’aluminium.
  • Il entre dans la composition de certain médicament…

 

Le Fluor dans l’Organisme

Le fluor ainsi que ses dérivé fluorés sont présents dans l’eau, les végétaux, les animaux, ainsi que l’air. L’Homme est donc confronté en permanence à cet élément mais de manière naturelle et en très faible quantités. Dans l’organisme le fluor a deux actions principales :

  • Prévenir la formation de caries sur les dents.
  • Renforcer les os.

 

Effets Réels du Fluor

Sur l’organisme le fluor en gaz est très irritant et provoque de très vive brûlure. Il provoque une irritation des yeux aves un risque d’œdème pulmonaire si l’exposition est prolongé (à 100 ppm). Le fluor en moindre quantité et ingérer passe dans l’organisme par l’estomac. Une fois dans l’organisme, le fluor se dépose dans les os. Il a été longtemps utilisé pour résoudre les problèmes d’ostéoporose. Ainsi, on utilisait le fluor pour remplacer le calcium manquant. Mais une accumulation trop importante de fluor dans les os ne va plus aider les os mais les dégrader et accentuer le problème d’ostéoporose. Et il en va de même pour l’effet du fluor sur les caries. Utilisé sous forme de produits dentaire tel que le dentifrice, le fluor est mis en avant pour lutter contre les caries, un argument controversé. Dans la réalité le fluor est en grande partie responsable des caries à cause notamment de la fluorisation de l’eau dans les grandes villes. En agissant sur vos dents sous forme de fluorure de sodium, il va dissoudre une partie de vos enzymes (66 sur 88) dont l’enzyme responsable de l’entretien de l’email des dents. Son action sur les caries est donc bien réelle, mais à long terme le fluor pose le problème de l’accumulation qui devient néfaste pour l’organisme. La plupart du temps les caries sont causées par des mauvaises habitudes alimentaires, boissons acides plus particulièrement. Quant aux sucres, ils ne causent pas directement de caries, ce sont les bactéries que transforment certains sucrent en acide. Selon les doses de fluor les risques sur la santé sont bien réels :

  • <0,05 mg/jour : Aucun effet sur la prévention des caries
  • 2 mg/jour : risque de fluorose dentaire
  • 10 à 40 mg/jour : fluorose du squelette
  • 20 à 80 mg/jour : fluorose ankylosante
  • 100 mg/jour : retard de croissance
  • 125 mg/jour : altération rénale
  • 200 à 500 mg/jour : dose létale, risque de mort

 

Note : les ions fluorures que l’on trouve dans les eaux minérales sont naturelles et sans dangers.

La Vérité sur le Fluor

Le fluor déstructure l’émail des dents ainsi que la matière osseuse lorsqu’il arrive à son contact. De cette manière, il crée des microfissures dans la matière qui avec le temps cassent et rompt la matière. Pire, il accélère la dégénérescence de l’organisme. Mais pourquoi n’a-t-on pas encore proscrit ce fluor de nos dentifrices ?

Des usines ont déjà été fermés en France à cause des doses de fluor rejetées dans l’eau, une eau déjà bien assez fluorisé artificiellement par l’Etat. Les médecins, dans leur logique de standardisation médicale prescrivent encore du fluor en dentifrice aux enfants pour prévenir des caries. Mais ce n’est pas là la seule limite du fluor. L’Etat et les industries sont déjà depuis longtemps responsable de la fluoration de nombre de nos produits quotidien tel que l’eau potable, le lait, le sel…

Un constat sur le fluor qui concerne tout d’abord les groupes pharmaceutiques et les industries chimiques, qui par leur suprématie agissent sur les états et les individus de nombreux pays, les bombardant de campagnes de désinformation pour vanter leur produits, comme ce fut le cas avec les groupe BAYER et SANOFI.

 

who-dmft.gifUne étude du 17 Déc.2010 publié par l’EHP, l’institut Américain de la Santé et de l’Environnement révèle un abaissement du QI des enfants d’un village de Chine sous l’effet du fluor contenu dans l’eau potable. En effet, l’augmentation du taux de fluor dans le sang se révèle être à l’origine d’une baisse de QI par rapport à des enfants de même âge avec un taux moindre de fluor dans le sang. Les doses moyennes de fluor relevés chez ces enfants étaient de 2,47 ppm, et inférieur à la dose « tolérable » de l’organisme de 4 ppm. Il s’agit là de la 24ème étude portant sur ce sujet. D’autres pays comme le Mexique, l’Inde, ou l’Iran ont constatés eux aussi les effets du fluor.

Le Québec est une exception parmi les pays civilisé. Fermement opposé à cette « excès » de fluor, il a l’intention de faire reconnaître la fluoration de l’eau potable comme étant une médicamentation forcé de la part de l’état. Une information similaire mise à jour le 1er Octobre 2014 et qui concerne la ville de Trois-Rivières au Canada et qui a déjà récolté 5000 signatures.

Une étude de l’OMS datant de 2004 compare quant à elle les pays ayant recourt à la fluoration de l’eau potable et les pays n’ayant pas ce recourt par rapport au nombre de caries dentaires (étude réalisé entre 1965 et 2004). L’étude montre clairement une diminution des caries dentaires due à l’amélioration des conditions de vie, et de soins. L’ajout de fluor dans l’eau potable n’agissant en rien sur les caries dentaires.

 



17/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 262 autres membres